Le Picot

Accueil > Dossiers > DANS LES ENVIRONS > ENTRAINS-SUR-NOHAIN

ENTRAINS-SUR-NOHAIN

mardi 16 avril 2013, par Le Picot




OCTOBRE 2012 (N°33)




La Ferme en Sol

J’en avais entendu parler, je ne pouvais pas laisser l’été se finir sans y aller faire un tour !

A la date retenue, le soleil n’avait pas jugé bon de venir à ce rendez-vous, mais qu’importe, l’accueil fut très chaleureux, ce qui compensa la faible luminosité.

Qu’est-ce donc que la ferme en sol ?

Une histoire de famille et d’amis, une association, le but étant de créer une scop. Les activités sont diverses, mais convergent toutes vers la découverte et le respect de la nature. Les activités ludiques côtoient un espace expo-vente où sont présentés panneaux solaires, éoliennes, ampoules à leds. Les tarifs sont attractifs car il n’y a pas d’intermédiaires (environ 40% moins chers). Les panneaux photovoltaïques (250Wc 24volts) sont de deux sortes : efficaces uniquement au soleil ou mi-ombre. Le site est entièrement autonome en énergie. On y trouve même des groupes solaires, facilement transportables pour remplacer les groupes électrogènes. Il y a trois ans fut construite une cabane expérimentale avec des matériaux de récupération, équipée de toilettes sèches. L’éclairage fonctionne sur batteries. L’isolant choisi est la paille. La réalisation suivante sera probablement une maison en bois cordé, torchis et paille avec toit végétalisé. Le but de tout ceci : l’échange !

Tout visiteur intéressé peut trouver ici des explications détaillées sur les techniques présentées. Pendant la visite, mes petits-enfants ravis s’appropriaient les jeux et si la météo ne nous a pas permis le parcours pieds nus, Mickey ne semblait pas leur manquer ! Là aussi, le but est pédagogique et en liaison avec la découverte de la nature. Entre les jeux en bois et les parcours ludiques, le choix est vaste. A moins que vous ne préfériez le golf champêtre. Suivez le sentier, chères têtes blondes, et répondez aux questions : ça pollue ou ça ne pollue pas ? Ou si vous préférez, empruntez celui aux énigmes. Et puis au détour du chemin, l’on rencontre des bêtes fort sympathiques : oies, ânes, chèvres, moutons etc.. Tous ces animaux sont destinés à la reproduction et à la vente.
N’oublions pas le snack où nous avons dégusté de délicieuses crêpes bretonnes. Les pizzas, à emporter ou à consommer sur place sont faites maison, le pain aussi. Mes gastronomes en culottes courtes ne voulaient plus quitter les lieux ! Si cela vous dit, allez donc jeter un œil de ce côté d’Entrains. Il peut y avoir plusieurs raisons pour cela : si vous avez besoin de vous détendre, si vous êtes curieux, si vous vous posez des questions sur les énergies renouvelables, et bien sûr si vous êtes gourmands.

Michèle Podoriézack.



Site web : www.parcpiedsnus.com/