Le Picot

Accueil > Dossiers > DANS LES ENVIRONS > LORMES

LORMES

vendredi 24 juin 2011, par Le Picot




NOVEMBRE 2004 (N°11)




À fond sur le champignon !

Le chemin de Jacques de Compostelle passe à proximité de Neufontaines. Comme je m’étais aventuré par là avec ma petite auto, en quête de champignons, je constatais que le chemin était dans un état déplorable et, pensant qu’il s’agissait simplement d’un usage normal, j’évitais les fondrières en me disant que ce serait peu de chose de reboucher les trous les plus importants une fois par an. Mais un peu plus loin, j’ai eu le plaisir de croiser un 4X4. Impressionné par les dimensions du véhicule, je me rangeais. Il y en avait une quinzaine, flambant neufs, à la queue leu leu, immatriculés pour la plupart en région parisienne et dans la Nièvre. Ils étaient pilotés par des êtres souriants qui rappelaient les comédiens de pub de chewing-gum gagnés par la cinquantaine, et qui s’efforçaient de tanguer dans les fondrières en s’aspergeant de boue et en patinant merveilleusement au fond de chaque trou afin de le creuser davantage. Ces héros des temps modernes doivent une fière chandelle à Fabius et au gouvernement Jospin, qui en supprimant la vignette se sont montrés tout à la fois sensibles à cette clientèle consumériste de gogos et assez peu prévoyants quant aux effets écologiques de leur mesure. Et l’on regretterait leurs inconséquences ?

Yves Pupulin.